DEEP BLUE DREAM


Passé:
2 et 3 décembre 2016 - Les Urbaines
Arsenic, Lausanne, Suisse

14, 15 et 16 avril 2016 - Dépendances
Théâtre de l'Usine, Genève, Suisse



fr/en

Les nombreux exemples d’operating systems et les logiciels qui peuplent maintenant nos vies (Siri, Google, chatbots, spambots, reconnaissance faciale etc.) en passant par les récits de Science-fiction et les compte-rendus des médias, préfigurent dans notre imaginaire le mythe riche et complexe d’une forme d’intelligence non-organique et autonome, appelée aussi “Intelligence artificielle”.

Fortement inspirés de leur recherche sur le sujet menée en août 2015 à San Francisco et dans la Silicon Valley, Lauren Huret et Hunter Longe essaient d’exprimer dans Deep blue dream nos rapports confus et enthousiastes face à la machine, et plus particulièrement à celle de la “machine intelligente”. Sous la forme d’une table ronde schizophrénique, des visions émergent de ce dialogue prolifique entre l’orateur et ses avatars, les spectateurs et leurs objets, et d’autres entités présentes dans la salle.

Deep blue dream a été crée en premier lieu pour le festival Dépendances au Théâtre de l'Usine de Genève grâce à Laurence Wagner. La performance a été financé par la Loterie Romande, la Ville de Genève et le Théâtre de l'Usine de Genève. La performance a été produite par l'association Courant Continu et co-produit par le Théâtre de l'Usine.

Grâce au soutien généreux et aux équipes exceptionnelles du TU-Théâtre de l'Usine, du festival Les Urbaines, de l'Arsenic et de l'association Courant continu.

      





































LeCun


LeCun


img src: IBM Corporation


img src: IBM Corporation


photo: Emmanuelle Bayart


























    © 2016